L’agence LS2, est une agence d’urbanisme et de paysage créée en 2013 dont Lina Singer est la Présidente.

Lina Singer possède une grande expérience de projets urbains et paysagers pilotés par les collectivités locales et les aménageurs
publics, et ce à toutes les échelles de projet, ainsi qu’une spécificité en matière de mobilité et d’infrastructures.

LS2 a eu de nombreuses opportunités pour mettre au point les démarches transversales qui interviennent à chaque étape du projet, et pour accompagner les processus complexes de fabrication de la ville.

L’agence propose un savoir-faire sur la ville et les paysages, axé sur les assemblages complexes, l’attention aux usages et à la dimension sociale des projets, ainsi qu’au monde du vivant.

Lina Singer exerce en qualité de plasticienne de l’environnement, d’urbaniste et de paysagiste au sein de son agence LS2.
Après une expérience professionnelle de 25 ans, en tant que chef de projet d’importantes missions urbaines et paysagères, puis entant que gérante de  l’agence Signes ouest à Bordeaux, elle développe aujourd’hui plusieurs projets au sein de l’agence LS2 capables de questionner le processus d’urbanisation et d’appréhender au mieux les enjeux nouveaux qui traversent le développement urbain.


Jonathan Rouget, diplômé de l’ESAJ à Paris, qui intervient en tant que Directeur d’agence dans la structure, l’accompagne actuellement dans cette démarche, tout comme Juliette Code, ingénieure-paysagiste, diplômée de l’INHP Angers, Omer Sari, urbaniste de Polytech’Tours de l’université de Tours, François Lagrange, paysagiste de l’ESAJ et Hugo Deloncle, paysagiste de l’ESAJ.


Ils travaillent ensemble sur les enjeux de la vie urbaine en expérimentant de nouveaux rapports de l’homme au milieu. Cette volonté se traduit par une vision transversale qui nécessite le débat sur de nombreuses thématiques et différentes échelles de projets.

 

LS2 souhaite également aujourd’hui proposer des outils d’expérimentation et de pratiques plus agiles, capables de tester les usages pour influencer la  machine urbaine. Ces méthodes nouvelles sont regroupées sous la notion d’urbanisme transitoire, que l’agence expérimente au sein de son nouveau tiers-lieu L'Artichaut Bordeaux.